On ne fait pas de photos tous les jours, mais voici quelques instantanés de la vie de l'école...



Vendredi 29 Juin: Premier vol de Joseph !

Joseph en début de finale à 50m/sol...

Fin de finale, il se prépare pour l'arrondi, toujours guidé par radio...

Et le voilà fraîchement posé, heureux,

et son instructeur aussi !

Après seulement 5 séances de travail de gonflage au sol Joseph a fait un beau premier vol avec "la banane".


Il paraît que là-haut c'est agréable avec une vue incroyable et une légère sensation d'euphorie... Le retour au sol s'est fait sans problème, dans des conditions aérologiques idéales malgré des prévisions météo très pessimistes qui prévoyaient 20km/h de vent avec rafales à 30 ! Comme quoi il ne faut pas toujours croire ce qu'on nous dit...


Bravo, et à bientôt pour la suite des vols: cette fois ce sera adieu à la ballade autour du terrain et bonjour les exercices de pilotage.. JF


  Mercredi 27 Juin 2018: Premier vol de Florent !

   

Florent (casqué à gauche) a fait son premier vol avec sa cool-attitude habituelle, comme s'il avait fait ça toute sa vie... Un sans-faute qui l'a laissé enthousiaste! Ci-dessus félicité par Joseph (qui ne va pas tarder à voler lui aussi) et par son instructeur, toujours très heureux après un beau premier vol de ses élèves...


Atterrissage après un vol au coucher du soleil et pile au lever de la pleine lune: le paysage aussi était de la partie.


Mercredi 20 Juin 2018: Premier vol d'Alexandre!


Alexandre à l'atterrissage après son premier vol: il n'en reviens pas de l'expérience, réalisée sans problème, concentré mais avec un parfait sang-froid.


Du coup il en fait des délires de gonflages chorégraphiques...


Vendredi 15 Juin 2018: Gonflages et essais moteur...

  

Accalmie temporaire dans un beau ciel, mais météo difficile avec rafales de vent: pas de vols aujourd'hui, pas pour les débutant en tout cas.



Alexandre, pas très concentré mais sa position cabrée est bonne.

Etienne se régale mais est pourtant impatient de voler... comme tout le monde!


Mercredi 10 Juin 2018: bonne séance sous un ciel couvert... Chrystopher a fait son dernier vol.

  

Après 13 vols en école, Chrystopher a fini son stage pratique: ok pour le brevet! Il ne lui reste plus qu'à passer l'examen théorique chez les fonctionnaires de l'aviation civile à l'antenne de la DGAC de Goin, près de l'aéroport de Metz Nancy Lorraine. Et à faire identifier l'aile Smart 24 qu'il a reçue pour son anniversaire!

Yann, longtemps arrêté, re-attaque et fait ronfler son moteur tout neuf pour la première fois: rodage au portique selon la procédure du fabricant (Moteur Eole de Bidalot, marque française, sur châssis PRIMUS Adventure, marque française aussi), ça ne rigole pas...



23 Mai 2018: petit salut d'un ancien élève !



Gautier vole avec une aile Adventure Smart 24m² et un moteur Adventure Xrace Tiger 160cm3

Un ancien élève Aéroplaine de la saison 2016, nous envoie cette photo avec un mot sympa.



Ça fait toujours plaisir de voir d'anciens élèves se régaler, merci Gautier pour ce petit coucou (c'est le cas de le dire) ! 


Comme un paramoteur plafonne à 50 ou 60 km/h, je pense que tu es arrivé bon dernier sur cette course de F1 ?



PS: attention à la règlementation aérienne tout de même...



 Avril 2018: Dernière video Adventure, le "WE Pilotes 2018



C'est gratos, c'est convivial, c'est intéressant, et il suffisait de demander pour pouvoir y aller...!

Accessible à tous les pilotes brevetés, pas besoin d'être champion. Et on repart avec une belle doudoune Adventure...



Dimanche 15 Avril 2018: Premier vol de Michaël!



Mickaël, débutant complet au départ, a fait après 5 séances de gonflages un premier vol très réussi, sous guidage-radio de l'instructeur.
 

Très motivé il avait acheté dès le début du stage une voile ADVENTURE Smart 24m² et un moteur ADVENTURE XRACE Tiger 160: il a eu donc le plaisir de faire son premier vol avec son propre matériel !


Il a eu d'autant plus de mérite qu'il y avait très peu de vent, ce qui ne facilite pas le décollage car ça oblige à courir plus vite... et ça arrive plus vite aussi à l'atterrissage. Décollage et atterrissage très réussi malgré tout, bravo!

L'instructeur aussi est content: un de plus en l'air!

Guillaume à son 10ième vol

Pendant ce temps son pote Guillaume finit tranquillement son stage, c'est à dire qu'il arrive bientôt à une douzaine de vols d'environ 15mn en moyenne: de quoi avoir le brevet de pilote ULM classe Paramoteur. En effet l'administration considère les parapentes à moteur (les paramoteurs) comme des ULM et donc le brevet de pilote est obligatoire.


En fait ce ne sont que des parapentes auxquels on a ajouté un moteur. La différence avec les parapentes sans moteur et les ULM "classiques" (petits avions, deltaplanes à moteur, petits hélicoptères, autogyres, etc...) est que c'est un sport qui peut se pratiquer avec un niveau de sécurité très satisfaisant: les accidents sont rarissimes! 


En fait le paramoteur est le sport aérien le plus sûr qui soit, mais il souffre beaucoup de la mauvaise image des "ULM classiques", avec leurs trop nombreux accidents, car les médias publient sans préciser de quel type d'ULM il s'agit. Ainsi un quotidien régional a publié récemment "Accident d'ULM, deux morts" avec une photo de paramoteur en vol (prise au hasard d'une recherche sur  Google?) alors que, une fois de plus, il ne s'agissait pas d'un paramoteur.

Pourtant quand il y a un "accident de la route" ils précisent si c'est un camion, une voiture de tourisme ou une moto: tout le monde comprend bien que ce n'est pas la même chose...



  Samedi 31 Mars: Bel après-midi de samedi pour voler!

  

Gonflages et essais moteur: déjà presque la routine pour Chrystopher, alors qu'il n'en est qu'à la troisième séance! La prochaine fois: essais de gonflages de l'aile avec le moteur sur le dos... ça se complique! Moteur éteint au début bien sûr... A quand le premier vol? Bientôt....

En attendant, ce samedi vers 18h, après la séance d'entrainement des élèves, l'instructeur s'est offert un petit vol dans les conditions idéalement calmes de cette belle fin d'après-midi, histoire de tester un petit montage astucieux de Gopro qu'il a vu sur le net. Voir la vidéo ci-dessous (et abonnez-vous à la chaîne, si possible !). Nb: Vous pouvez la voir en plus grand directement sur YOUTUBE en cliquant ici .




  WE du 23 et 24 Mars 2018: Le beau temps est là !  Première séance de l'année...



Enfin le beau temps après un mois de mars venteux et pluvieux, parfois froid. Pour cette première séance il a aura fallu attendre le premier we de l'heure d'été! Les nouveaux inscrits, après les séances théoriques, font enfin connaissance avec les paramoteurs pour leurs premiers gonflages de voiles.

Chrystopher se familiarise avec le moteur XRACE qui le fera voler pour la durée du stage.


Pendant ce temps les anciens passent au-dessus des têtes: ci-contre une photo de Fred au retour de sa balade dans l'air frais.

Facebook: Aéroplaine               Google+: Aéroplaine

Allez voir et abonnez-vous la page pro "Aéroplaine !



L'école de paramoteur Aéroplaine vous souhaite une super-bonne année 2018: 

Santé et prospérité... avec de beaux vols, bien sûr!



Un pilote autonome peut voler toute l'année en paramoteur, en étalant son aile avec précaution pour ne pas la salir, mais pour les cours de l'école de paramoteur Aéroplaine la prairie humide se transformerait vite en bouillasse sous le piétinement répété des élèves... patience donc, pour la reprise des cours sur le terrain il faudra attendre le mois de Mars.


Pour la théorie en salle à Kanfen nous reprendrons les cours théoriques fin Février, je transmettrai courant février les dates aux élèves en formation. En attendant, préparez-vous par de saines lectures! La période hivernale est idéale pour se pencher sur les documents permettant d'acquérir les notions théoriques indispensables: lecture des livres du genre "Le Manuel du Pilote ULM", "Le guide du paramoteur", etc... en vente chez Aéroplaine ou ailleurs (FNAC,...) et visite des sites internet de bachotage.


Mise à part la pause hivernale en matière d'enseignement, je reste à votre disposition toute l'année pour la vente de matériel, le SAV mécanique, et la révision des ailes et des parachutes de secours.


Pensez à me laisser cet hiver (sur rdv à Kanfen) vos paramoteurs et chariots pour révision, de façon à être prêts pour attaquer la saison 2018 sans soucis.


Pareil pour les voiles, et c'est encore plus important en matière de sécurité: j'organiserai fin février une collecte de vos ailes pour les amener en révision dans l'atelier spécialisé ADVANCE dans les Vosges, ou chez RIPAIR à ANNECY.


Pensez aussi à contrôler la période de validité des papiers de l'appareil: tous les deux ans lors du renouvellement de votre carte d'identification  il vous faut attester que votre appareil (c'est à dire votre aile identifiée à la DGAC) est "apte au vol". Créez votre espace personnel sur le site officiel, vous pourrez tout faire en ligne.


Le renouvellement de la carte ne peut se faire logiquement qu'après les révisions périodiques indispensables...

A bientôt, JF.

Facebook: Aéroplaine               Google+: Aéroplaine

Allez voir et abonnez-vous la page pro "Aéroplaine !




Mardi 14 Novembre 2017: Séance de 14h ratée... brouillard au terrain!

Alors que tout le Bas-Pays Mosellan est noyé depuis le matin dans 300m d'épaisseur de brouillard collé au sol par une forte inversion de température (froid en bas et moins froid au-dessus), sur le plateau la journée a été ensoleillée dès le matin avec un ciel "grand bleu", et le terrain de l'école à Angevillers était bien dégagé... mais déception quand on s'est retrouvé à 14h au terrain: le vent faisait remonter la masse d'air brouillardeuse sur le bord du plateau, juste assez pour noyer le terrain: à 800m de là ciel bleu, se chargeant toutefois par l'Ouest.
Après une heure d'attente il faut se rendre à l'évidence: le soleil baisse, les basses couches vont commencer à se refroidir, ça ne se dégagera plus! Les élèves repartent dépités... Mais comme j'ai un moteur à essayer après révision par mes soins, je profite du créneau pour aller décoller dans un petit coin où je ne peux pas les emmener, mais que tout le monde connaît : le site de vol libre de Volmerange-Les-Mines...




Me voilà en l'air pour un petit vol avec une ambiance magique, comme souvent dans ces situations météo d'anticyclones hivernaux. L'après-midi n'a pas été perdu pour tout le monde! Désolé les gars...
JF

Facebook: Aéroplaine               Google+: Aéroplaine

Allez voir et "Aimez" la page pro "Aéroplaine


Mardi 31 Octobre 2017: Premier vol d'Eric!

Bravo Eric pour ce premier vol, très bien réalisé!


Au coucher du soleil (17h25: heure d'hiver!) décollage à pied avec l'aile Smart 24 et (sur le dos) le moteur XRACE Light de prêtés par l'école de paramoteur Aéroplaine.


Avec ses 160cm3 de cylindrée ce moteur est prévu pour emporter des gaillards jusqu'à 95kg: un moteur de 80cm3 serait plus adapté, et aurait l'avantage d'être plus léger sur le dos, ce qui permettrait d'avoir un meilleur confort pendant le début de la course de décollage: à retenir dans le cas d'un achat de matériel perso...


A bientôt pour la suite, jusqu'au brevet!
JF




Samedi 14 Octobre: Premier vol de Jean-Baptiste!

Bravo Jean-Baptiste pour ce premier vol super bien réussi!


Jessica suit sa progression depuis la première séance et voit ainsi sa patience récompensée, et son JB a droit à une bise bien méritée, en plus de l'accolade de l'instructeur...


Elle a bien envie de voler aussi: nous aurons peut-être le plaisir de la voir bientôt sur le terrain?


Les moteurs légers qui existent à l'heure actuelle permettent aux femmes d'accéder de plus en plus aisément à l'activité, alors que jusqu'à présent le poids des appareils les amenait le plus souvent à s'orienter vers le décollage sur roues (chariots paramoteurs).


On pourra peut-être un jour les voir voler ensemble, chacun sous sa voile?!


Facebook: Aéroplaine               Google+: Aéroplaine

Allez voir et "Aimez" la page pro "Aéroplaine" !


Lundi 9 Octobre 2017: Premier vol de Romain!

Romain a fait son premier vol  à sa troisième séance, et tout de suite avec une bonne maîtrise de l'aéronef, bravo!


Bon, c'est vrai il était un peu avantagé: il avait déjà une certaine expérience, c'est un pilote de parapente!


Le manque de sites en plaine l'a naturellement conduit vers la motorisation, qui permet de décoller d'un terrain plat quelle que soit la direction du vent.


Le passage au vol motorisé aura donc été pour lui assez facile... mais ce n'est pas le cas général: seuls les pilotes de parapente ayant une excellente pratique du gonflage et de la maîtrise de l'aile au sol peuvent passer facilement et très rapidement au paramoteur.

En effet bien souvent, et même s'ils volent très bien en parapente, les techniques de "ground handling" (travail au sol) des parapentistes ne sont pas suffisamment maîtrisées pour s'improviser pilote de paramoteur.


C'est donc l'occasion pour eux de revenir aux fondamentaux, ce qui ne peut être que profitable lors qu'ils seront de retour sur les sites de décollage de parapente...
JF

Facebook: voir la page Aéroplaine               Google+: voir la page Aéroplaine

Allez voir et "Aimez" la page pro "Aéroplaine" !


  Mardi 3 Octobre 2017: Ça vole pour Hervé, Guillaume, Antoine...




Suite vers les archives: "Dernières infos 2017 2016 2015 2014"